Autres, Témoignage

Grands-parents, tantes, oncles…leur en demandons-nous trop ?

« Allo Maman, on a les 40 ans de Robert samedi soir mais on a personne pour garder Little One, on peut vous la laisser ? »
« Salut ma sœur, on a une réunion toute la journée de samedi mais personne pour Little One, tu peux venir la garder ? »
« Beau-papa, on a un service à te demander ! On voudrait partir une petite semaine début septembre et on voudrait savoir si tu pouvais nous garder Little One pendant qu’on se la coule douce ? Ok pour toi ? »

Voilà, vous voyez le topo…

Du coté du Namou:
Des parents divorcés, soit une mamie super coolos qui vit pas loin dans un petit appartement, et un papi gâteau comme on les aime avec une 2ème mamie plus douce tu meurs, qui vivent en banlieue mais surtout dans une grande maison avec jardin et tout le toutim…au top !
Et puis, un Tonton qui vit à 500m de chez nous…pratique.

De mon coté:
Une mamie poule, un papi mouflé et un petit tonton gentil qui vivent à environ 40 minutes de chez nous, et tout comme mon beau-papa chéri, dans une maison avec un joli jardin…pratique aussi cette histoire 😉
Pour finir, une tata du genre funky pas loin non plus.

Comme vous pouvez le constatez, nous sommes clairement très chanceux ! Avec quasiment toute la famille dans les parages, je dois dire que nous sommes très souvent amenés à les solliciter pour Little One.
Le truc génial dans l’histoire c’est qu’ils en sont ravis !! Tous aussi gagas les uns que les autres, ils ne refusent quasiment jamais de la garder ou alors lorsqu’ils refusent c’est vraiment qu’ils ne peuvent pas du tout…et c’est d’ailleurs avec tristesse qu’ils le font !

C’est un vrai bonheur pour mon mari et moi de la voir avec ses grands-parents qui la chouchoutent et qui prennent autant de plaisir que nous avec elle <3 Aussi, nous réalisons souvent la chance que nous avons en parlant avec certains amis à nous, qui eux, n’ont pas cette chance. Quand le problème ne vient pas de la distance (géographique) avec leurs familles, il vient tout simplement de leur indisponibilité…trop occupés, pas le temps, ou parfois juste…pas envie, parce que autre chose à faire… D’où ces questions que je me pose très régulièrement : Est-ce qu’on ne leur en demanderait pas trop finalement!? Est-ce « normal » de les solliciter « autant » (même si nous le faisons dans la limite du raisonnable bien sur)? Vous l’aurez compris, il y a comme un vent de culpabilité qui souffle par moment…et que je ne m’explique pas vraiment d’ailleurs… Je ne peux pas m’empêcher de me dire parfois, qu’après tout, ils n’ont rien à voir avec notre décision d’être parents ! Oui c’est un plaisir pour eux mais, pour autant, doivent-ils faire en fonction de nous sous prétexte que nous avons un enfant ? Eux aussi ont leurs vies et ils n’ont rien demandé finalement… (Bon ok sauf ma mère… ;)) Certains nous disent: "Mais tu rigoles, c'est normaaaaal! Ce sont les grands-parents écoutes! (marche avec tatas et tontons hein...) et puis tu ferais pareil pour eux! Tu es leur fille (ou soeur hein..) mais hého c'est leur PETITE-FILLE aussi faut arrêter!" Et d'autres: "Mais quelle chance vous avez! C'est vraiment super! Les nôtres, la dernière fois qu'ils ont accepté de la garder c'est quand j'étais à l'hosto" Selon moi, ils ont pourtant tous « un rôle » à jouer dans la vie de nos enfants mais où commence t-il et SURTOUT où s’arrête t-il exactement ?? ….Et puis je finis toujours par me dire : « Mais bordayyl, à qui demander de l’aide si ce n’est à ses parents, frères ou sœurs ? » ...heureusement d'ailleurs car sans cela, je ne serais plus de ce monde à l'heure où je vous parle, pour cause de carence aggravée de grasse mat’, vacances ou moments en amoureux 😉 Et chez vous ça se passe comment ?


2 Comments

Laisser un commentaire